DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Top départ du Silk Way Rally à Moscou


Sport

Top départ du Silk Way Rally à Moscou

Le top départ du Silk Way Rally, la route de la soie version 2017 entre Moscou et Xi’an (Chine) a été donné ce vendredi. Une cérémonie officielle s’est tenue sur une Place Rouge…d’excitation, dans la capitale russe.

Cette année 385 véhicules prennent le départ des plus de 9000 kilomètres. Ils ont été présentés au public, venu nombreux malgré la grisaille, voir en tête cortège le tenant du titre Cyril Despres.

Du soleil, pas de soleil, peu importe. On connaît tous cette place, la Place Rouge, et être ici avec une voiture de course comme cette Peugeot-ci, c’est un super moment. Je vais le savourer“, a décalré le pilote.

Une chose est sûre, Cyril Depres n’aura pas la vie facile jusqu‘à Xi’an. Plusieurs grosses pointures seront là pour le bousculer, à commencer par Azeed Alrahji, son dauphin l’an dernier de l‘écurie Mini.

Dans la catégorie Camions, les Kamaz vont tenter d‘étendre leur règne, après cinq succès dans les dernières éditions.

Loeb prend les commandes

De la pluie et du vent étaient au programme de la première étape rapide et sinueuse entre Moscou et Tcheboksary, sur les rives de la Volga, ce samedi.

Au terme des 61 kilomètres Cyril Déprès, troisième, concéde déjà deux minutes sur la tête. La première Mini, celle de Al Alrahji arrive en quatrième place.

Car sur un tracé typé WRC, la victoire revient logiquement au nonuple champion du monde des rallyes Sébastien Loeb, qui devance son coéquipier chez Peugeot Stéphane Peterhansel.

C‘était une étape très piégeuse, avec beaucoup de poussière et des endroits glissants, dont j’ai fait très attention. Ce n‘était que la première étape, donc le plus important c‘était de traverser la ligne d’arrivée, mais OK, on a fait du bon travail, pas de problème“, dit modestement le Français.

Dans la catégorie camions le Tchèque Martin Kolomy est le premier leader. En effet, les Tatra créent la surprise en s’adjugeant les deux premières places, loin devant les Kamaz.

Mais attention, la route est longue !