DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Silk Way Rally : Peugeot assomme la concurrence


Sport

Silk Way Rally : Peugeot assomme la concurrence

Le pilote français Stéphane Péterhansel a troqué les dunes du Sahara contre les les steppes de Russie, et cela semble lui réussir.

Celui qui répondu au surnom de “Monsieur Dakar”, a pris les commandes du Silk Way Rally ce dimanche, en remportant une deuxième spéciale très technique entre Tcheboksary et Oufa.

C‘était parfois plaisant mais parfois un peu piégeux. On est vraiment heureux d’avoir traversé la ligne d’arrivée car il y a toujours gros à perdre sur ce genre d‘étape“, déclare le pilote aux 13 Dakar.

Comme la veille, l‘écurie Peugeot remplit le podium de cette spéciale de 157 kilomètres :

Le tenant du titre Cyril Despres se classe deuxième à près de deux minutes, juste devant un autre Français, Sebastien Loeb, relégué à la seconde place du général pour 1min 19.

Coup dur pour le concurrent direct de Peugeot : Mini est désormais contrait de tout miser sur Bryce Menzies, 4e du jour, alors que Yazeed Alrahji perd plus de deux heures bloqué dans un cours d’eau.

Le top 5 de l‘étape est complété par l’outsider Chinois Han Wei, au volant de son buggy Geely.

Les Kamaz à la traîne

Dans la catégorie camions, le Néhérlandais Maarten Van den Brink, sur Renault, décroche l‘étape et la tête du cumulatif.

Nous avons doublé deux Maz, et il me semble qu’au classement nous passons devant les Kamaz. Nous avons aussi dépassé Pascal de Baar, qui était sur le flanc après un accident. Heureusement aucun pépin pour nous, aujourd’hui“, déclare Van den Brink après l’arrivée.

Gérard de Rooy, sur Iveco, prend la deuxième place de l‘étape et du classement général.

Ce lundi le rally bascule au Kazakhstan, dernier pays traversé avant la Chine, où se disputera l’arrivée le 22 juillet.