DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rome attend l’aide de Frontex

L’Italie demande l’aide de Frontex pour répondre à l’arrivée massive de migrants sur ses côtes.

Vous lisez:

Rome attend l’aide de Frontex

Taille du texte Aa Aa

L’Italie est sur tous les fronts pour essayer d’obtenir l’aide de ses partenaires européens face à l’arrivée massive de migrants. Rome s’est tournée vers Frontex, l’agence européenne de surveillance des frontières extérieures de l’Union. Les participants à l’opération de secours en Méditerranée, l’opération Triton, se disent prêts à des efforts mais ne souhaitent cependant pas ouvrir leurs ports aux navires qui transportent des migrants explique le directeur de Frontex. “J’ai entendu une demande italienne mais je n’ai pas entendu d’Etats membres disponibles”, ajoute Fabrice Leggeri.

Un groupe de travail devrait être mis en place pour élaborer un nouveau plan opérationnel. Selon les règles actuelles c’est le pays-hôte de la mission qui doit se charger de l’accueil des migrants sauvés par les navires de Frontex. “Comme les autorités italiennes sont en charge de la coordination des actions de sauvetage, elles sont aussi responsables dans la désignation des ports pour le débarquement des migrants “, souligne Marco Bertotto de Médecins sans frontières. L’agence européenne a mobilisé jusqu‘à maintenant près de 400 personnes pour aider l’Italie. Elle déploie aussi 12 bateaux, 3 avions et 4 hélicoptères dans le cadre de l’opération Triton.