DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un avion d’Air Canada frôle la catastrophe à San Francisco

Une des pires catastrophes aériennes de l’histoire a sans doute été évitée.

Vous lisez:

Un avion d’Air Canada frôle la catastrophe à San Francisco

Taille du texte Aa Aa

Une des pires catastrophes aériennes de l’histoire a sans doute été évitée. Vendredi dernier, le vol AC759 d’Air Canada en provenance de Toronto avait eu l’autorisation de se poser sur l’une des pistes de l’aéroport américain de San Francisco en Californie. Mais l’Airbus A320 de la compagnie canadienne ne s’est pas dirigé à l’endroit prévu. Le pilote a en effet confondu la piste d’atterrissage avec une voie de circulation que les avions empruntent avant de décoller. Quatre avions étaient en train d’attendre sur cette voie de circulation avant de prendre leur envol.


Le vol AC759 devait se poser sur la piste 28R, en rouge, mais l’Airbus s’est aligné sur la voie de circulation qui est parallèle et où était stationné quatre avions

Selon le bureau de la sécurité des transports du Canada, l’A320 est passé à quelques dizaines de mètres au dessus des appareils en attente. Dans les enregistrements des conversations entre les contrôleurs aériens et les pilotes de ces avions, celui de l’Airbus d’Air Canada s’est étonné de voir des lumières sur la piste alors que la tour de contrôle lui a confirmé qu’il n’y avait pas d’autres appareils sur la piste. Quelques instants plus tard, un autre pilote, d’un avion de la compagnie United Airlines au sol sur la voie de circulation, a informé les contrôleurs qu’ « Air Canada vient de voler tout juste au-dessus d’eux ». Réalisant la situation qui aurait pu être critique, la tour de contrôle a prévenu l’avion d’Air Canada qui a rapidement remis les gaz et s’est ensuite posé sans encombre.


135 passagers et cinq membres d’équipage étaient à bord de l’Airbus d’Air Canada. Le nombre de passagers présents dans les quatre avions au sol n’a pas été communiqué.L’administration fédérale de l’aviation américaine (FAA), ainsi qu’Air Canada ont ouvert des enquêtes pour déterminer les circonstances de cet incident.