DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un gigantesque iceberg se détache de l'Antarctique

Sa superficie est comparable à 55 fois la taille de Paris intramuros.

Vous lisez:

Un gigantesque iceberg se détache de l'Antarctique

Taille du texte Aa Aa

Ce matin, les scientifiques britanniques du Projet Midas ont confirmé ce qu’ils craignaient. Un bloc d’une superficie de plus de 5 800 km2 s’est détaché de la barrière de Larsen. Ce nouvel iceberg, baptisé “A68”, s’est précisément désolidarisé du “segment C”, le plus important de cette barrière de glace situé sur une péninsule à l’ouest du continent austral.


Cet iceberg, dont la masse serait d’un billion (soit mille milliards) de tonnes, pourrait représenter un danger pour la navigation. Sa superficie est comparable à 55 fois la taille de Paris intramuros.


Localisation du segment C de la barrière de Larsen

Une fissure dans la barrière de Larsen “C” avait été découverte en 2014. La faille faisait depuis l’objet d’une surveillance quasi-quotidienne. Pour mener à bien cette mission, les équipes du projet Midas de l’université de Swansea, au Pays de Galles, ont pu mettre à profit le satellite Sentinel-1 de l’Agence spatiale européenne (ESA). En janvier dernier, la longueur de cette faille avait été évaluée à 175 kilomètres.