DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Mort de Liu Xiaobo : les réactions se multiplient, Pékin mis en cause


Chine

Mort de Liu Xiaobo : les réactions se multiplient, Pékin mis en cause

Alors que l’annonce de la mort de Liu Xiaobo a fait le tour du monde, à Hong Kong les habitants viennent lui rendre un hommage en forme de contestation. C’est sur les grilles du bureau de liaison du pouvoir central que sont accrochés des portraits du prix Nobel de la paix. L‘écrivain s’est éteint jeudi des suites d’un cancer. Il est resté 8 ans derrière les barreaux. Pékin ne l’a pas laissé quitter le pays pour être soigné. “La mort de Liu Xiaobo montre que la Chine n’a aucun égard pour la vie ou les droits de l’Homme”, commente Lee Cheuk-yan, militant pro-démocratie, présent à Hong Kong.
Le décès à 61 ans de celui qui incarnait la lutte pour lé démocratie en Chine a fait réagir à l‘étranger. Entre mises en garde polies adressées à Pékin et hommages au dissident. Pour le Haut-Commissariat aux droits de l’Homme de l’ONU, “c‘était un homme qui, malgré toutes les souffrances, a continué d‘épouser les politiques de paix, Liu Xiaobo était et restera une inspiration pour les défenseurs des droits de l’homme à travers le monde”

Liu Xiaobo avait décidé de rester en Chine coûte que coûte pour critiquer l‘état de l’intérieur. Un choix que l’artiste et dissident chinois Ai Weiwei partage, il réagit à la mort de l’intellectuel. “La Chine a montré à quel point sa société peut être brutale. Je crois que la mort de Liu Xiaobo a fermé une porte, celle d’une société chinoise plus civilisée. Pour bien des gens, c’est la fin d’un espoir”.

Depuis l’arrivée de Xi Jinping, la répression s’est encore accrue dans le pays. Même le nom du prix Nobel reste tabou dans les médias et son destin relativement méconnu du grand public.