DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

De l'Ouganda au Canada, le beau parcours d'une réfugiée


Canada

De l'Ouganda au Canada, le beau parcours d'une réfugiée

Née en Ouganda, d’origine asiatique, c’est au Canada que Sameena Merchant a grandi. Elle n’avait que sept ans quand elle a débarqué avec ses parents au pays du Cèdre. Aujourd’hui, avec vingt ans d’expérience, c’est une médecin engagée et heureuse.

A l’origine, pourtant, il y a un déracinement. En 1972, le dictateur ougandais Idi Amin Dada, expulse environ 40 000 Asiatiques. Parmi eux, beaucoup d’Indiens, descendants de migrants de l’Empire britannique. Le chef d’Etat affirme que Dieu lui a demandé de transformer son pays en “nation de l’homme noir”.

Les Asiatiques partent alors pour l’Europe, les Etats-Unis ou le Canada. Ottawa notamment affrète de nombreux avions pour acheminer des réfugiés.

En Ouganda, les parents de Sameena étaient enseignants. Aujourd’hui, elle se dit heureuse de tout ce qu’elle a pu entreprendre son pays d’adoption.

“Ce pays m’a donné l’opportunité de faire tout ce que je voulais, confie-t-elle. Tout ce que j’avais à faire, c’ était de m’engager et de faire le travail.”

Sameena vient d‘être distinguée comme médecin de l’année en recevant le Prix Alberta Family Physician. Une forme de consécration.