DERNIERE MINUTE

Le référendum de l'opposition au Venezuela

Vous lisez:

Le référendum de l'opposition au Venezuela

Taille du texte Aa Aa

Au Venezuela, l’opposition organise un référendum ce dimanche, pour dire “non” à l‘élection d’une assemblée constituante prévue par le gouvernement chaviste. Un scrutin qui se tiendra sous l’oeil de la communauté internationale. D’anciens chefs d’Etat latino-américains viennent en tant qu’observateurs pour assister au vote qui pourrait marquer un tournant dans la crise politique que traverse le pays.
“Il est fondamental d’affronter Nicolas Maduro, estime l’ancien Président mexicain Vicente Fox. “S’il dit que des millions de voix ne sont pas comptabilisées officiellement, elles sont pourtant légitimes, car elles s’expriment à l’appel de l’Assemblée nationale”.

Malgré l’absence d’autorisation du gouvernement, plus de 2 000 bureaux de vote permettront la tenue du scrutin sur l’ensemble du territoire.


“Grâce à ce référendum qui a lieu dans tout le pays, la rue s’exprimera à nouveau pour dire qu’elle rejette ce gouvernement”, affirme un habitant de Caracas, la capitale vénézuélienne. “Nous ne voulons pas de cette assemblée constituante. Le gouvernment n’a pas de soutien et la population s’est retournée contre lui, et nous essaierons de mettre fin, une fois pour toutes, à la famine, à la misère et à l’insécurité”.

L’opposition redoute que le chef de l’Etat Nicolas Maduro ne profite de l‘élection de l’assemblée constituante, prévue le 30 juillet, pour asseoir son pouvoir, alors que la population s‘élève contre les pénuries qui touchent le pays.
En l’espace de trois mois, au moins 92 personnes ont trouvé la mort en marge des manifestations.