DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Silk Way Rally : pour mieux repartir


Sport

Silk Way Rally : pour mieux repartir

Journée de repos à Urumqi sur le Rallye de la Route de la soie. Une chance pour les nombreux équipages qui ont bien besoin de recharger les batteries avant les 6 derniers jours de course qui s’annoncent intenses. En particulier dans le désert de Gobi avec ses dunes de sables à couper le souffle.

Adrian Di Lallo, qui mène actuellement la catégorie T2, s’est fait peur lors de la 8e étape de samedi. L’Australien a été obligé de s’arrêter pour réparer suite à un problème mécanique. Il a terminé à plus de six heures de Sébastien Loeb. Mais son avance dans sa catégorie est importante puisque le 2e, Marco Piana est à plus de 14 heures.

Chez les camions, le Japonais Sugawara est lui à plus de 100 heures, notamment après son accident spectaculaire lors de la 2e étape.

“Hier, nous avons heurté une grosse bosse et nous avons cassé quelques boulons ce qui nous a forcé à nous arrêter. On a dû réparer sur le bord de la route en utilisant les sangles que nous avions. Nous avons ensuite continué mais à une vitesse très lente. Nous avons choisi de ne pas faire appel à l’assistance et de rallier la ligne d’arrivée par nos propres moyens”, analyse Di Lallo.

Le Rallye de la Route de la soie repart donc ce lundi avec la 9e étape entre Urumqi et Hami. Les concurrents devront affronter les premières vraies dunes de l‘épreuve dans une longue spéciale de 421 kilomètres.

Tour de France : première victoire pour Mollema

Sport

Tour de France : première victoire pour Mollema