DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Brexit : reprise des négociations


Le bureau de Bruxelles

Brexit : reprise des négociations

A l’occasion du 2e tour de négociation sur le Brexit l’Union européenne et du Royaume-Uni entament le fond des discussions. Lors de ces rencontres qui vont durer quatre jours, les deux camps se pencheront sur les trois dossiers prioritaires à savoir les droits des citoyens, la facture du divorce et la frontière irlandaise. “Nous plongeons au cœur du sujet. Nous devons examiner et comparer nos positions respectives afin de véritablement progresser”, estime le négociateur en chef de l’Union, Michel Barnier. Pour le ministre britannique en charge du Brexit, David Davis, il est important “que nous identifions les différences pour s’en occuper et que nous identifions les similarités pour les renforcer”.
Mais le gouvernement britannique arrive divisé entre partisans d’un Brexit dur et ceux qui préfèrent une sortie plus souple comme l’explique Micheal Emerson, chercheur au Centre for European Policy Studies.“Pour les tenants d’un Brexit dur c’est juste un délai pour permettre aux services douaniers de se préparer avant la sortie de l’union douanière. Mais les partisans au cabinet d’un Brexit doux (…) ne peuvent pas échapper au premier des dogmes: l’enjeu est de quitter l’Union européenne”, précise-t-il.
Les incertitudes concernant le positionnement britannique pourrait peser sur les négociations. Or le temps presse rappelle l’Union européenne. Les 27 veulent clôturer les discussions en octobre 2018.

ALL VIEWS

Touchez pour voir