DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Contenus terroristes : Telegram encore épinglé


Business

Contenus terroristes : Telegram encore épinglé

Telegram va créer une équipe de modérateurs pour supprimer tous les contenus liés au terrorisme en Indonésie. Cette annonce intervient après que le gouvernement indonésien a décidé de couper partiellement l’accès au service de messagerie instantanée, accusé par plusieurs pays d‘être le moyen de communication préféré des groupes djihadistes.

Telegram permet de communiquer en secret, les messages sont cryptés, et ils peuvent être envoyés à plusieurs milliers de personnes, via des groupes de discussion.

Or, pour le gouvernement indonésien, Telegram regroupe un grand nombre de messages “contenant des encouragements au radicalisme ainsi que des conseils pour assembler des bombes et perpétrer des attaques”.

Pointé du doigt après les attentats de Paris en 2015, Telegram avait alors bloqué plusieurs comptes utilisés par le groupe Etat islamique.