DERNIERE MINUTE

Vers un état d'urgence "permanent" en Turquie ?

Vers un état d'urgence "permanent" en Turquie ? L'état d'urgence a été prolongé une quatrième fois, un an après son instauration suite au putsch avorté du 15 juillet 2016.

Vous lisez:

Vers un état d'urgence "permanent" en Turquie ?

Taille du texte Aa Aa

Des affrontements ont opposé la police à des membres de syndicats de fonctionnaires ce lundi dans le sud-est de la Turquie, dans la province à majorité kurde de Diyarbakır. Les manifestants souhaitaient dénoncer les limogeages dans le secteur public et réagir à la nouvelle prolongation de l‘état d’urgence.

Le parlement turc a en effet reconduit ce régime d’exception pour trois mois supplémentaires. L‘état d’urgence avait été instauré il y a près d’un an, après le coup d’Etat manqué du 15 juillet 2016.
C’est la quatrième fois qu’il est prolongé par les députés turcs, sur proposition du gouvernement.

“Nous ne voulons pas vivre en permanence sous état d’urgence, mais nous faisons face à un problème. Pour le surmonter au nom du peuple et pour assurer notre futur dans le cadre de la loi, nous pensons que l‘état d’urgence devra être prolongé aussi longtemps que nous nous battrons contre le terrorisme”, explique Bulent Turan, député de la majorité AKP.

Pour l’opposition, le président turc cherche à instaurer un état d’urgence “permanent”.

“Le président Erdogan se protège avec l‘état d’urgence. Il utilise à ses fins la tentative de coup d’Etat du groupe terroriste de Fetullah Güllen. Et il utilise l‘état d’urgence pour instaurer la dictature. C’est pour cela que nous pensons que l‘état d’urgence doit être levé”, estime Aytug Atici, député du Parti Républicain du Peuple (CHP), pro-kurde.

Ce dimanche, Recep Tayyip Erdogan a inauguré un monument dédié “aux martyrs” du 15 juillet à Ankara.

Au nom de la traque des putschistes, les autorités turques ont mené des purges massives, au-delà du simple spectre de l’armée et de l’administration.
Au total plus de 50 000 personnes ont été arrêtées et 100 000 limogées, en un an.