DERNIERE MINUTE

Il était l’intouchable patron de la fédération espagnole de football depuis presque 30 ans. Angel Villar a été placé en garde à vue. Il est soupçonné d‘être impliqué dans des malversations au bénéfice de son fils.
Régulièrement soupçonné, Angel Villar avait toujours échappé à une série de scandales dans lesquels il était le premier impliqué.

Le domicile madrilène d’Angel Villar a été perquisitionné, tout comme les locaux de la fédération espagnole de football.

Celui qui est également vice-président de la FIFA et de l’UEFA aurait profité de sa position pour favoriser des entreprises contrôlées par son fils, avocat et patron de sociétés de merchandising sportif.
Il aurait également assuré ses huit élections consécutives en favorisant les dirigeants de certaines fédérations régionales.