DERNIERE MINUTE

Allemagne-Turquie : deux économies liées

Vous lisez:

Allemagne-Turquie : deux économies liées

Taille du texte Aa Aa

La menace allemande de prendre des mesures de rétorsion a de quoi inquiéter sur les rives du Bosphore. Car la relation entre les deux pays tourne à l’avantage de l’Allemagne. La Turquie n’est que le dix-septième importateur de produits allemands, difficile dans ces conditions de peser sur les décisions de Berlin.
A l’inverse pour la Turquie, le marché allemand est primordial. En 2015, ces exportations s‘élèvent à 14 milliards d’euros.
En tout, selon des chiffres du ministère des Affaires étrangères, les échanges entres les deux pays représentent 37,3 milliards d’euros. L’Allemagne est pour les entreprises turques le premier pays d’exportation et les société allemandes sont leur deuxième plus gros investisseur en Turquie.
Une situation qui s’explique en partie par l’importance de la communauté turque en Allemagne, plus de deux millions de personnes dont 800 000 ont la nationalité allemande.

A l’inverse les allemands privilégient la Turquie pour leur destination de vacances. Cette année, à eux seuls, ils représentent 10% des réservations. Mais attention depuis la tentative de coup d‘état, les touristes d’outre-Rhin ont été moins nombreux à faire le choix de la Turquie, moins 1,7 million en 2016 par rapport à 2015.

Un secteur du tourisme qui pèse 30 milliards d’euros dans le PIB turc, mais les attentats à répétition dans le pays ont fait de 2016 la pire année en nombre de visiteurs depuis 10 ans.

Avec AFP