DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Aéronautique : une stratégie pour survivre au Brexit


Business

Aéronautique : une stratégie pour survivre au Brexit

Un an après le Brexit, l’industrie aéronautique du Royaume-Uni tente tant bien que mal de sauver sa peau. Dès ce vendredi, le gouvernement britannique lance une consultation de grande ampleur. L’objectif : redéfinir sa stratégie aérienne, de la gestion des bagages en passant par l’impact environnemental. Mais surtout : trouver une solution pour un garder un pied dans l’espace aérien européen, comme l’affirme Ken Odeluga, analyste marketing : “La question est de savoir s’il faut créer ou non une nouvelle base en dehors du Royaume-Uni et au sein de l’Union européenne, ce qui entraîne bien sûr des coûts. EasyJet a choisi de s’implanter en Autriche, et d’autres compagnies aériennes devront suivre car elles seront confrontées au même dilemme.”

Sans accord, impossible pour les compagnies aériennes britanniques de survoler le territoire européen. Un sérieux coup dur pour le Royaume-Uni, où le secteur aéronautique rapporte chaque année 22 milliards de livres à l’économie. L’aéroport de Londres-Heathrow pourrait bientôt ne plus être le premier d’Europe.