DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Qatar ouvert au dialogue


Qatar

Le Qatar ouvert au dialogue

Le Qatar n’est pas fermé au dialogue. C’est l’Emir Tamim bin Hamad Al Thani lui même qui l’a rappelé en prônant une rencontre avec l’Arabie saoudite et ses alliés, qui ont rompu avec son pays, tout en posant des conditions pour un règlement de la grave crise qui secoue le Golfe depuis un mois et demi : “Toute solution à cette crise doit être considérée sous deux conditions. La première doit être la souveraineté de notre pays et de ses volontés. La deuxième doit se dérouler dans le cadre du resplect des souverainetés et des volontés de chaque état., avec des engagements mutuels et des engagements collectifs pour tous. Nous sommes disposés à trouver une solution.”

Imposant de sevères sanctions économiques à l‘émirat gazier l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, Bahreïn et l’Egypte ont rompu leurs relations avec le Qatar, qu’ils accusent de soutenir “le terrorisme” et de se rapprocher de l’Iran, grand rival régional du royaume saoudien.