Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Ryanair sur tous les fronts

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Ryanair sur tous les fronts

<p>Ryanair va baisser de 9 % le prix moyen de ses billets d’ici la fin de l’année, profitant d’un <a href="https://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/010155770842-ryanair-prevoit-une-baisse-importante-du-prix-de-ses-billets-2103870.php">bénéfice trimestriel</a> en forte hausse.</p> <p>Mais la low-cost irlandaise demeure préoccupée par l’incertitude entourant les négociations liées au Brexit. Sans visibilité, elle pourrait être contrainte d’annuler des vols :</p> <p><em>“Les compagnies aériennes en général anticipent un an avant, donc quand nous serons en mars-avril 2018, nous devrons commencer à fixer nos horaires pour l‘été 2019. Or pour l’instant, nous n’avons aucune visibilité sur ce qu’il va se passer. Si le Royaume-Uni va rester dans le système Ciel ouvert de l’Europe ou pas”</em>, souligne Neil Sorahan, directeur financier chez Ryanair.</p> <p>Par ailleurs, la première compagnie européenne en nombre de passagers a annoncé ce lundi s‘être portée candidate à la reprise d’Alitalia.</p> <p><em>“Il y a énormément d’opportunités en Europe en ce moment. En Italie, nous sommes déjà le premier transporteur avec 30 % de parts de marché. Et nous voyons toujours là-bas des opportunités de croissance”</em>, indique Neil Sorahan.</p> <p>Ryanair n’a pas précisé le montant de son offre de reprise pour Alitalia. La compagnie italienne, qui subit des pertes depuis des années, a été placée sous tutelle début mai après le rejet par ses salariés d’un plan de restructuration. Selon les médias italiens, la compagnie aurait déjà reçu une dizaine d’offres.</p> <p>Avec <span class="caps">AFP</span></p> <p><blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">La compagnie Ryanair, qui augmente ses bénéfices, est candidate à la reprise d’Alitalia <a href="https://t.co/4scK5wshRw">https://t.co/4scK5wshRw</a> <a href="https://t.co/Z9ikOdOxhz">pic.twitter.com/Z9ikOdOxhz</a></p>— Courrier picard (@CourrierPicard) <a href="https://twitter.com/CourrierPicard/status/889500193317629952">24 juillet 2017</a></blockquote><br /> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script></p>