Cet article n'est pas disponible depuis votre région

israël retire ses portiques, le boycott persiste

Access to the comments Discussion
Par Euronews
israël retire ses portiques, le boycott persiste

<p>Israël a retiré ses détecteurs de métaux à l’entrée de l’esplanade des Mosquées à Jérusalem-est. Mais pour autant le boycott des fidèles musulmans se poursuit. Car d’autres mesures de sécurité, comme des caméras de surveillance ont été mises en place. </p> <p>La décision de retirer les portiques a été prise dans la nuit de lundi à mardi après une intense pression diplomatique et dans un contexte de tensions croissantes entre Palestiniens et Israéliens. Un incident meurtrier à l’ambassade d’Israël en Jordanie aurait également pesé dans la balance.</p> <p>Reste que les autorités musulmanes à Jérusalem ont appelé à poursuivre le boycott du site qui abrite notamment la mosquée Al-Aqsa.</p> <p>“Nous continuerons à prier dans les rues et les places à côté de la mosquée, jusqu‘à ce que nous obtenions la décision des autorités musulmanes de faire la prière à l’intérieur de la mosquée”, a déclaré le Grand Mufti de Jérusalem, Muhammad Ahmad Hussein.</p> Depuis le 16 juillet dernier et l’installation des portiques, les fidèles musulmans prient à l’extérieur du lieu saint qui est officiellement géré par la Jordanie mais dont Israël contrôle les accès.