DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L’UE appelle la Turquie au respect des droits fondamentaux


Le bureau de Bruxelles

L’UE appelle la Turquie au respect des droits fondamentaux

L’Union européenne et la Turquie poursuivent leur dialogue politique malgré les divergences. A l’issue d’une rencontre à Bruxelles avec le ministre turc des Affaires étrangères, la cheffe de la diplomatie européenne a particulièrement insisté sur le respect des droits fondamentaux. “Comme nous l’avons constamment fait par le passé nous avons souligné que notre coopération et notre dialogue a besoin de pas positifs concrets en faveur de l‘état de droit”, a rappelé Federica Mogherini.
L’Union européenne dénonce l’ampleur des purges menées depuis le coup d’Etat manqué l’année dernière en Turquie, en particulier contre les journalistes. Des critiques balayées par le ministre turc des Affaires étrangères. “Que ce soit des journalistes ou des activistes, cela n’a pas d’importance. Si d’un côté vous avez des journalistes qui font leur travail correctement et de l’autre des soi-disant journalistes qui soutiennent une organisation terroriste, il faut faire la différence”, répond Mevlüt Çavuşoğlu.
Les organisations de défense des droits de l’homme dénoncent aussi les arrestations de militants en Turquie. Pour le responsable Europe d’Amnesty International les 28 doivent faire pression. “C’est un moment décisif pour la société civile en Turquie et c’est un moment décisif pour la communauté internationale dans ses relations avec la Turquie. Ces relations doivent changer et nos collègues et les militants des droits de l’homme en Turquie doivent être libérés”, insiste John Dalhuisen. Une pétition a réuni plus de 895 000 signatures pour demander à l’Union européenne d’agir pour venir en aide à ces militants.

ALL VIEWS

Touchez pour voir