DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Trafic humain à la frontière américano-mexicaine : le chauffeur comparaît


Etats-Unis

Trafic humain à la frontière américano-mexicaine : le chauffeur comparaît

Il s’appelle James Matthew Bradley Jr., il comparaît devant un tribunal fédéral de San Antonio, au Texas, pour avoir acheminé une centaine d‘étrangers en situation irrégulière.
Âgé de 60 ans, originaire de Floride, il affirme de ne pas avoir remarqué qu’il transportait ces clandestins dans la remorque de son camion, jusqu‘à ce qu’il s’arrête sur le parking d’un supermarché à deux heures de la frontière mexicaine. Il aurait alors essayé d’aider ces clandestins, mais sans prévenir les services d’urgences…

10 personnes ont trouvé la mort dans cette remorque surchauffée :

Adan lara vega, 27 ans, a été trouvé sur le parking du Wal-Mart, il fait partie des survivants, il a été interviewé :

Quand nous sommes arrivés, la remorque était déjà pleine, je ne pourrais pas vous dire combien de personnes s’y trouvaient.

Ils ne nous ont pas donné d’eau.

Il fallait partir… Il le fallait plus que tout, car il n’y a pas de travail chez moi“…

25 Mexicains se trouvaient à bord, quatre sont morts et 21 autres sont encore hospitalisés, dont deux enfants.

La plupart des clandestins se sont enfuis à bord de SUV noirs une fois arrivés sur le parking.

Selon la loi fédérale, s’il est reconnu coupable, le chauffeur risque la prison à perpétuité ou la peine de mort. Le cartel de drogue mexicain des Zetas pourrait être mêlé à cette affaire.



Israël retire les portiques de l'esplanade des Mosquées

monde

Israël retire les portiques de l'esplanade des Mosquées