DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le petit Charlie mourra dans un centre de soins palliatifs


Royaume-Uni

Le petit Charlie mourra dans un centre de soins palliatifs

Le petit Charlie Gard mourra à l’hopital. Les parents du bébé de 11 mois atteint d’une maladie génétique rare, ont accepté qu’il ne passe pas ses derniers jours à la maison, comme ils le souhaitaient, mais dans une unité de soins palliatifs.

Les deux parties ont jusqu’à jeudi midi pour s’entendre sur les détails du programme de soins. En d’autres termes, la date de l’arrêt des traitements pour le maintenir en vie.

Le parrin du petit Charlie a donné plus de précisions ce mercredi :

Dans l’idéal, la mère de Charlie aurait voulu que la fin de traitement ait lieu à leur domicile, pour pouvoir passer du temps avec lui. Pourvoir faire des choses que les parents font avec leurs bébés, lui faire prendre le bain, le câliner et passer quelques jours à la maison, vous voyez, et qu’il puisse passer ces quelques jours comme un petit bébé normal. Malhaureusement elle n’a pas le droit de le faire, car l’hopital ne l’autorise pas. Elle a accepté que cela ait lieu dans un hopital, mais elle a fixé quelques conditions strictes aux médecins“, a affirmé James Evers.

Cela fait des mois que les Britanniques suivent la bataille judiciaire menée par les parents du petit Charlie, atteint du syndrome de déplétion de l’ADN mitochondrial. Ils envisageaient de le soigner aux Etats-Unis, où des docteurs proposaient un traitement.

Ce n’est que lundi qu’ils ont renoncé à la procédure menée auprès de la Haute Cour de Londres, estimant qu’il était trop tard pour le sauver.


Calais : les migrants régulièrement victimes de gaz poivre, selon HRW

France

Calais : les migrants régulièrement victimes de gaz poivre, selon HRW