DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Des Shinkansen pour l'Europe


Royaume-Uni

Des Shinkansen pour l'Europe

Pour ce premier épisode, Global Japan vous emmène au Nord Est de l’Angleterre, à Newton Aycliffe, le berceau du chemin de fer dans le monde. C’est dans cette région qu’en 1825 a été mis en place la toute première ligne à vapeur pour le transport de voyageurs.

Ici, presque deux siècles plus tard, on fabrique les trains les plus modernes du monde

Première étape de notre voyage : l’usine toute neuve qui a ouvert ses portes en septembre 2015. Ici, on produit des trains à grande vitesse, sur la base de la technologie japonaise des Shinkansen, pour le marché européen.

L’entreprise est chargée de fabriquer 122 trains intercités express pour le réseau britannique. Certains circuleront dès l’automne prochain dans l’Ouest du pays. D’autres en 2018 le long de la côte Est

Le design est japonais, certains composants sont fabriqués au Japon, mais l’assemblage est 100% britannique. Ces trains ne sont d’ailleurs pas exactement les mêmes que ceux qui roulent au Japon. Ils ont été adaptés aux spécificités du réseau local. Par exemple, ils fonctionnent grâce à une technologie dite “bi-mode” : électricité et diesel.

“Les trains peuvent passer d’un mode à l’autre sans s’arrêter. C’est unique. Vous êtes en route, la ligne éléctrique ne fonctionne plus et vous passez en mode diesel sans avoir besoin de vous arrêter”, explique Nina Harding responsable de la communication de Hitachi Rail Europe.

Et tout cela a réellement boosté l’activité économique de la région. L’usine emploie un millier de personnes, et fait travailler des dizaines de sous-traitants.

“Nous travaillons beaucoup dans les collectivités locales, nous avons sponsorisé la nouvelle faculté technique. Notre objectif est d’inspirer les futures générations de constructeurs de train et d’ingénieurs et de maintenir les gens ici. Parce que le Nord Est a besoin que ces gens restent ici”, raconte Nina Harding, responsable de la communication de Hitachi Rail Europe.

Les Shinkansen circulent depuis 1964 au Japon.
Outre leur vitesse, ils sont réputés dans le monde entier pour leur confort, leur ponctualité, et leur niveau de sécurité exceptionnel : aucun accident grave en un demi siècle. L’Inde a d’ailleurs choisi le Shinkansen pour équiper sa première ligne à grande vitesse.

En Grande Bretagne, les Shinkansen circulent en fait depuis 2009. Exploités sur la ligne de l’Eurostar dans le Sud Est du pays, le Javelin train a permis par exemple de diviser par deux le temps de parcours entre Londres et Ashford : 85 km à 225km/h en à peine 35 mn

“C’est un train beaucoup plus moderne. Il est plus rapide, ce qui est évidemment mieux. La vraie différence c’est ça, moins d’arrêts, plus de rapidité et la conduite d’un train plus performant”,
explique Andrew Perry, conducteur de train dans le Sud-Est.

Le Javelin train – qui pour la petite histoire a assuré le rôle de navette lors des Jeux Olympiques de 2012- a aussi véritablement changé la vie des habitants de cette région, très nombreux à se rendre à Londres tous les jours pour aller travailler.

“Parfois le matin il y a beaucoup de monde mais on trouve toujours de la place. Et il y a des prises pour recharger son portable ou son ordinateur. C’est vraiment bien”, raconte une jeune femme.

“Il est à l’heure, très rapide, confortable. Et je voyage toujours en heure creuse et là il y a toujours de la place”.

“Je ne l’utilise pas souvent mais c’est une expérience très agréable. Je suis impressionnée par sa vitesse”.

Le Javelin Train obtient les taux de satisfaction les plus élevés dans les enquêtes indépendantes sur la qualité du service ferroviaire au Royaume Uni. Un véritable label de qualité

“Le Javelin est capable d’assurer 99% des rotations prévues et il a aussi un haut niveau de fiabilité. Il fournit un excellent service aux passagers et une excellente expérience jusqu‘à Londres”, explique Mark Hughes, responsable de l’usine Hitachi Rail Europe.

Tous les jours, chacun des 29 javelin trains en circulation au Royaume-Uni viennent dans un de ces dépôts pour une inspection. Chaque mois, ils ont même droit à un check-up complet. Gage de fiabilité et de sécurité pour ces trains à grande vitesse. Des arguments auxquels sont aussi particulièrement sensibles les exploitants des différents réseaux ferroviaires au Royaume Uni.

“Nos clients sont satisfaits et nous font confiance. On décroche plus de commandes. On les satisfait encore plus et on obtient de nouvelles commandes. C’est une stratégie très simple et très importante basée sur la culture japonaise omotenashi”, explique Koji Agatsuma, chef de l’ingéniérie chez Hitachi Rail Europe.

L’Omotenashi, autrement dit le souci absolu des besoins et des souhaits du client, l’incroyable sens du service japonais. Autre valeur forte que le pays compte bien diffuser sur la planète.

Dans le prochain numéro de Global Japan, direction l’Afrique. Vous verrez comment le Japon est devenu un nouveau modèle de coopération avec le continent africain.