DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Migrants : Macron veut créer des "hotspots" en Libye


France

Migrants : Macron veut créer des "hotspots" en Libye

Emmanuel Macron ne veut plus voir de migrants dans les rues d’ici la fin de l’année.

Le président français s’exprimait ce jeudi à la préfecture d’Orléans, où il assistait à une cérémonie de naturalisation. Il dit vouloir « partout des hébergements d’urgence » pour que tous soient logés « dignement ».

Il a également rappelé sa volonté d’accélérer le traitement des demandes d’asile. Le gouvernement français entend ramener ce délai de 18 à 6 mois, tout en appliquant une « vraie politique de reconduite aux frontières » pour les dossiers refusés. Emmanuel Macron veut faire la distinction entre les réfugiés et les migrants économiques


Par ailleurs, le président français a annoncé sa volonté de créer, “avec ou sans l’Europe”, des hotspots sur place en Libye pour les candidats à l’asile. L’idée étant d’effectuer un pré-traitement des dossiers de migrants, pour éviter que ceux-ci ne prennent la mer.

Des centaines de milliers de migrants économiques et réfugiés se trouvent actuellement en Libye dans l’espoir de pouvoir rejoindre l’Europe via la Méditerranée. Nombre d’entre eux sont détenus dans des centres dans des conditions épouvantables, et dans un pays toujours en proie au chaos, avec des zones de non-droit.

Pour l’organisation Human Rights Watch, interogée par l’AFP, la création de hotspots en Libye « pose énormément de questions », notamment en terme de sécurité.

La France enverra fin aout une « mission de faisabilité ».

Avec AFP