DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les aéroports en proie aux retards


Business

Les aéroports en proie aux retards

Les temps sont durs dans les aéroports. En cette période de départs en vacances, il faut s’armer de patience.

Les retards ne cessent en effet de se multiplier, la faute à d’interminables files d’attente aux contrôles de sécurité, actuellement renforcés en raison de la menace terroriste.

L’association “Airlines For Europe” pointe un manque de personnel au sol :

“Les gouvernements ne mettent pas en place les effectifs nécessaires. Or, il faut actuellement des effectifs renforcés pour éviter de telles perturbations”, indique Thomas Reynaert, directeur général d’Airlines for Europe.

Sur les réseaux sociaux, les voyageurs ne cessent d’exprimer leur exaspération en postant des photos de foules compactes. Dans ce contexte, il est conseillé de prendre encore plus de précautions.


“Il faut compter au moins deux fois plus de temps que d’habitude pour passer les contrôles de sécurité. C’est la précaution minimum à prendre. Mais, même là, on observe des retards, tout simplement, car il manque du personnel dans certains aéroports”, souligne Thomas Reynaert

Air France conseille aux voyageurs d’arriver trois heures plus tôt avant un vol long courrier, deux heures avant un vol moyen-courrier.

Signe de la tension qui règne actuellement, un syndicat de l’aéroport parisien Roissy-Charles de Gaulle a lancé un appel à la grève pour dénoncer la “hausse massive des agressions” visant le personnel.