DERNIERE MINUTE

Menace de riposte militaire après un nouveau tir de missile de Pyongyang

Vous lisez:

Menace de riposte militaire après un nouveau tir de missile de Pyongyang

Taille du texte Aa Aa

La Corée du Nord a de nouveau procédé au tir d’un missile balistique ce vendredi. Un essai condamné par Washington et Séoul. Paris et Bruxelles ont fait de même. Selon le Pentagone, ce missile intercontinental, le deuxième lancé en l’espace d’un mois, aurait parcouru près d’un millier de kilomètres avant de finir sa course en mer du Japon. Désormais, les Etats-Unis et la Corée du Sud envisagent des “options de réaction militaires”.

“Tant que la Corée du Nord poursuivra ses provocations”, a déclaré le Premier ministre japonais Shinzo Abe, “les Etats-Unis, la Corée du Sud, la Chine et la Russie, et l’ensemble de la communauté internationale, devront avoir une coopération étroite et accentuer la pression”.

Ce samedi, les autorités sud-coréennes ont annoncé le déploiement de quatre unités supplémentaires du système de défense américain antimissile à haute altitude (THAAD).

“Une fois de plus, nous exhortons la Corée du Nord à revenir de cette illusion qu’est le développement d’un programme nucléaire et celui de missiles, et à choisir une nouvelle voie de dialogue”, a affirmé le Président sud-coréen Moon Jae-In.

Ces missiles seraient de portée intermédiaire, assure la Russie, qui entretient des liens avec Pyongyang, mais ils pourraient atteindre le nord-ouest des Etats-Unis.