DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Reliques du passé ? Les vaisseaux amiraux de la Russie impressionnent toujours


Russie

Reliques du passé ? Les vaisseaux amiraux de la Russie impressionnent toujours

Deux des navires qui ont pris part aux grandes célébrations de ce dimanche, Jour national de la marine en Russie, font partie des plus redoutables machines de guerre jamais construites.

Ils arrivent tous deux en fin de service, ayant été construits au paroxysme de la guerre froide, en pleine course à l’armement.

The Dmitry Donskoi

Le dernier des six sous-marins de classe “Typhon” conçus par la Russie dans les années 1980, le Dmitry Donskoi fait 175 mètres de long et peut manoeuvrer sans revenir à la surface pendant trois mois.

C’est le seul encore en service après un rééquipement qui a coûté très cher, ce qui en a fait le plus grand sous-marin au monde.

Avec un équipage de 160 militaires, il peut travailler à une profondeur de 400 mètres sous la surface et peut aller jusqu‘à 27 noeuds – 50 km/h environ – grâce à ses réacteurs nucléaires.

L’appareil a pris le nom d’un prince de Moscou qui a commencé la construction du Kremlin. Il est mort sur le champ de bataille en combattant les Mongoles, au XIVè siècle et il est vénéré comme saint par l’Eglise orthodoxe.

Après la classe “Typhon”, reconnue en Russie comme la classe experte, la classe “Borei” a pris la suite, légèrement plus modeste dans ses dimensions. Mais cette classe arrive en fin de course en raison de son coût élevé et des traités de non prolifération nucléaire.

The Petr Veliky (Pierre le Grand)

Deux des quatre cuirassés nucléaires Kirov construits à la fin des années 1980 et au début des années 1990 restent en service, le Petr Veliky et l’Amiral Nakhimov. Ils sont tous les deux considérés comme les plus grands bateaux militaires au monde.

Ils sont équipés du système Granit qui permet de lancer une série de missiles guidés automatiquement vers leurs cibles, ainsi que d’un arsenal anti sous-marin et anti-aérien très sophistiqué.

Le Petr Veliky a une longueur de 252 mètres avec un équipage de 727 militaires et est équipé de deux réacteurs à propulsion nucléaire. Il doit encore être entièrement rénové pour étendre sa durée de service.