DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Venezuela, "un pas de plus vers la dictature"


Venezuela

Venezuela, "un pas de plus vers la dictature"

Les membres de la commission éléctorale ont commencé à compter les bulletins de vote dimanche au Venezuela.
Les premiers résultats de l‘élection de l’Assemblée constituante sont attendus avant la fin de la journée.
41,53% des électeurs se seraient rendus aux urnes.


Une participation saluée par le président Nicolas Maduro.

“C’est une journée marquée par une forte participation populaire. Quiconque à des yeux a pu le voir. L’oligarchie n’a pas d’yeux ni d’oreilles pour entendre le peuple. Il a toujours été invisible. Je n’ai cure de l’opinion des oligarques, je m’occupe de la vérité du peuple”, a déclaré Nicolas Maduro, le président du Venezuela.

L‘élection rejetée par les adversaires de Maduro a été marquée par une vague de forte violence.
Neuf personnes sont mortes en 48 heures ce qui porte à plus de 120 morts le bilan de quatre mois de mobilisation pour réclamer le départ du président.

“C’est un gouvernement autoritaire totalement en dehors de la Constitution et aujourd’hui le peuple venezulien a gagné, un peuple libre, rebelle, déterminé à conquérir la démocratie. Le gouvernement a perdu et peu importe ce que cette assemblée constituante fait, ni le peuple venezuelien ni la communauté internationale ne la reconnaîtra,” estime Julio Borges, le président de l’assemblée nationale venezuélienne.

L’ambassadrice américaine à l’ONU, Nikki Haley, a averti que le Venezuela avait fait un “pas vers la dictature”.
Avec son Assemblée Constituante, Nicolas Maduro s’est mis à dos les Etats-Unis qui importent 800.000 barils de brut sur les 1,9 million produits chaque jour le Venezuela.
Washington a menacé de prendre de nouvelles sanctions financières contre le Venezuela.