DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Début d'un procès géant après le putsch raté


Turquie

Début d'un procès géant après le putsch raté

Le plus grand procès lié au coup d’Etat manqué en Turquie s’est ouvert ce mardi sous haute sécurité. Plus de 480 suspects vont être jugés dans la salle d’audience spécialement aménagée dans la prison de Sincan, près d’Ankara.

Ces présumés putshistes sont arrivés sous bonne escorte, menottés et sous les huées de manifestants virulents. Le principal accusé, jugé par contumace, est le prédicateur Fethullah Gülen. Réfugié aux Etats-Unis, il est selon les autorités, le cerveau du putsch.

Plusieurs procès se sont déjà ouverts ces derniers mois en Turquie où plus de 50 000 personnes ont été arrêtées depuis la tentative de coup d’Etat. Une base aérienne au nord-ouest d’Ankara est présentée par les autorités comme le centre de commandemant des putshistes. Des ordres auraient été donnés aux pilotes de l’armée de l’air de bombarder le parlement et le palais présidentiel dans la nuit du 15 au 16 juillet 2016.

Les chefs d’accusation vont de la tentative d’assassinat du président Erdogan à la violation de la constitution.