DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Des membres d'Al Nosra transférés vers Idleb sous l'œil du Hezbollah


Liban

Des membres d'Al Nosra transférés vers Idleb sous l'œil du Hezbollah

Le Hezbollah a annoncé le début de l’opération d‘évacuation dans la vallée de la Bekka, au Liban. Des réfugiés syriens, des combattants islamistes et d’autres insurgés ont embarqué dans des bus en direction de la province d’Idleb, en Syrie, tenue par les rebelles.

En tout près de 8 000 personnes doivent quitter le sol libanais en vertu d’un accord passé entre l’ex-front Al Nosra, groupe sunnite opposé à Bachar al-Assad et le Hezbollah libanais, mouvement chiite allié du régime syrien.

Après plusieurs jours d’affrontements à quelques kilomètres de la frontière syrienne, les deux entités ont convenu d’une trêve et de cette évacuation massive.

En échange du transfert de ses combattants et de leurs proches vers Idleb, l’ex Front Al Nosra, rebaptisé Fateh al-Cham, a libéré mercredi trois membres du Hezbollah caputurés en Syrie. Leur libération a été fêtée à Labweh, au nord-est du Liban.

L’accord local, supervisé par les autorités libanaises, n’a pas impliqué la participation du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR).