DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La lente reconstruction de Mossoul


Irak

La lente reconstruction de Mossoul

Hot topic map

Hot Topic Plus sur le sujet Mosul

Après neuf mois de combats, Mossoul, repassée sous contrôle de l’Etat irakien, voit ses habitants revenir .


A l’ouest de la ville, des résidents évacuent les décombres. Ils réparent les lignes électriques et les canalisations leurs locaux, sans attendre de soutien financier du gouvernement, ni de la part d’autres pays.
“Nous tenons le gouvernement central et la communauté internationale pour responsables de la situation”, explique l’entrepreneur”, parce qu’ils n’offrent aucune aide à cette ville détruite, désertée par plus de quatre millions d’habitants. Ses résidents, déplacés, vivent dans des camps, et leurs maisons ont été détruites, il n’y a pas de travail. Je le subis aussi. Donc je reconstruis mon magasin sur mes fonds propres”.


Le manque de services de base dissuade cependant de nombreux déplacés d’un éventuel retour. Kathem Hussein a ouvert un restaurant de fortune pour les locaux. Il espère que la vie reprendra ses droits.
“Ça va, Dieu merci”, estime-t-il. “Mais nous espérons que l’eau et l‘électricité seront remises en place, et nous appelons les personnes qui se trouvent à l’est de la ville à revenir ici, la vie est redevenue normale”.

Avant la guerre, Mossoul était la deuxième ville d’Irak , dominée par le conservatisme, et un haut-lieu du conservatisme religieux et du nationalisme. Après l’occupation par les troupes américaines qui a suivi la chute de Saddam Hussein en 2003, la ville est devenue une base arrière d’al-Qaïda et de l’insurrection sunnite, avant de devenir la capitale du califat autoproclamé de l’Etat Islamique qui s‘étendait sur l’Irak et la Syrie pendant trois ans.


Cuba : les touristes raffolent des vieilles américaines

Cuba

Cuba : les touristes raffolent des vieilles américaines