DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les Oranje sur le toit de l'Europe


monde

Les Oranje sur le toit de l'Europe

Le public néerlandais en rêvait, les “lionnes” Oranje l’ont fait : les Pays-Bas, pays-hôte de l’Euro-2017 dames, ont remporté le premier Euro de leur histoire en battant le Danemark 4 à 2, dimanche à Enschede, au terme d’une finale aussi spectaculaire que disputée. Le succès des Néerlandaises, près de 20 ans après le triomphe des garçons lors de l’Euro-1988, est une grande première. Depuis la création de ce championnat d’Europe en 1984, seules les nations nordiques (Suède en 1984, Norvège en 1987 et 1993) et l’Allemagne (la RFA en 1989, puis en 191 et de 1995 à 2013) ont réussi à s’imposer. Les Oranje, qui avaient déjà battu le Danemark lors de la phase de groupes, ont récidivé au meilleur moment face à la talentueuse nation scandinave devant plus de 28.000 supporters en délire, et toujours avec la même recette: un jeu offensif ambitieux et enthousiaste, digne du “football total” de l‘époque Johan Cruyff.

Si le spectacle a été au rendez-vous, c’est aussi parce que les stars des deux équipes ont su répondre présentes. Sur pénalty, la Danoise Nadia Nadim (7e) ouvrait le score d’entrée en jeu, mais son alter ego néerlandaise Vivianne Miedema répondait dans la foulée (10e). Revenues à 2-2 après un exploit individuel de Pernille Harder (33e), qui répondait au magnifique but de Lieke Martens (28e), les Danoises ont finalement cédé en seconde période. C’est Sherida Spitse, à l’aide d’une combinaison astucieuse sur coup-franc (51e), qui a redonné l’avantage à son équipe. A partir de là, les Néerlandaises ont continué à pousser pour faire le break, mais la gardienne Petersen a su préserver les chances d’un retour en s’interposant miraculeusement sur une reprise à bout portant de Miedema (62e). Mais ni Veje (64e) ni Troelsgaard sur une demi-volée passée à rien du montant adverse, n’ont su arracher la prolongation pour le Danemark. C’est au contraire Miedema, impressionnante dans la finition, qui a mis un terme au suspense en alourdissant le score en fin de match (89e). La fête du foot féminin se termine comme il faut pour les Pays-Bas.

Avec AFP