DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'ONU porte un coup dur aux exportations nord-coréennes


Corée du Nord

L'ONU porte un coup dur aux exportations nord-coréennes

L’ONU adopte de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord, en guise de rétorsion à ses essais nucléaires et balistiques. Ce samedi, le conseil de sécurité a voté à l’unanimité cette série de mesures, qui portent un coup dur aux exportations du pays, et priveraient ainsi Pyongyang de près d’un milliard de dollars. Moscou et Pékin n’ont pas émis de veto.

“Le déploiement du bouclier anti-missile américain ne constitue pas une solution au problème des essais nucléaires et des tirs de missile de la Corée du Nord”, indique Liu Jieyi, ambassadeur chinois à l’ONU. “Mais il peut miner sérieusement l‘équilibre stratégique régional, au détriment de l’intérêt sécuritaire des Etats de cette région, y compris de la Chine”.

Une résolution portée par les Etats-Unis, qui a pour objectif de pousser la Corée du Nord à venir à la table des négociations.


“Ce qui va suivre sera totalement le fait de la Corée du Nord”, déclare Nikki Haley, ambassadrice américaine à l’ONU. “Nous espérons qu’ils répondront par un arrêt de leur activité nucléaire irresponsable, et par une utilisation de leurs ressources pour nourrir leur population, au lieu de s’aventurer dans un programme nucléaire inconsidéré, mais la balle est désormais dans leur camp”.

Au mois de juillet, Pyongyang a procédé au lancement de deux missiles intercontinentaux. Lors du dernier tir, il y a plus d’une semaine, l’engin a volé pendant 45 minutes avant de finir sa course en mer du Japon. Une portée qui permettrait d’atteindre les côtes américaines.