DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Positive à cause des pâtes

Vous lisez:

Positive à cause des pâtes

Taille du texte Aa Aa

Sara Errani vient d‘être suspendue deux mois par la Fédération internationale de tennis.

L’Italienne a été contrôlée positive à un stimulant hormonal lors d’un test antidopage effectué chez elle en février dernier.

L’ancienne finaliste de Roland-Garros, retombée à la 98e place du classement mondial, s’est défendue en expliquant que sa mère suivait un traitement contre le cancer du sein.

Et c’est en lui préparant des tortellinis qu’elle aurait accidentellement fait tomber dans le plat le médicament contenant le produit incriminé, le létrozole.