DERNIERE MINUTE

Un contrat à 660 M€ pour Renault en Iran

Le constructeur automobile français continue son développement en Iran. Il vise la production de 300 000 véhicules par an dès 2019.

Vous lisez:

Un contrat à 660 M€ pour Renault en Iran

Taille du texte Aa Aa

Un très bon accord pour Renault a été signé ce lundi en Iran. Un contrat d’une valeur de 660 millions d’euros et dont la première phase prévoit la construction de 150 000 voitures par an. C’est à Téhéran ce lundi que Mansour Moazami, patron de l’Organisation iranienne pour la rénovation et le développement industriel, et Thierry Bolloré, numéro deux de Renault, ont signé cet accord qui comprend la création d’une co-entreprise détenue à 60% par Renault.

L’année dernière, PSA Peugeot Citroën avait déjà signé un accord avec l’Iran pour ouvrir une usine devant produire 200 000 véhicules par an.

Dans la deuxième phase du projet Renault, à partir de 2019, 300 000 modèles Symbol et Dacia Duster seront produits par an à Saveh, à environ 120 kilomètres au sud-ouest de Téhéran, dans une usine déjà existante qui sera développée et modernisée. 3.000 emplois devraient être être créés côté iranien.