DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Aide aux migrants : 4 mois avec sursis pour Cédric Herrou


France

Aide aux migrants : 4 mois avec sursis pour Cédric Herrou

En France, la cour d’appel d’Aix-en-Provence a finalement condamné Cédric Herrou à quatre mois de prison avec sursis.
En première instance, ce militant d’une association d’aide aux migrants avait écopé d’une peine plus légère (amende avec sursis). La justice lui reproche d’avoir hébergé une cinquantaine d‘Érythréens à la frontière franco-italienne.


Pour l’avocat général, Cédric Herrou a détourné de la loi de décembre 2012 accordant l’immunité pénale à ceux qui apportent une aide humanitaire aux migrants.

“C’est le rôle d’un citoyen en démocratie d’agir quand il y a une défaillance de l’Etat”, a déclaré M. Herrou en pénétrant dans la salle d’audience, devant laquelle l’attendaient une trentaine de militants. Le parquet d’Aix avait requis huit mois de prison avec sursis à son encontre.

Cédric Herrou n’en a pas fini avec la justice :le 24 juillet, il a été de nouveau interpellé alors qu’il accompagnait 156 migrants pour déposer leur demande d’asile.
Le parquet de Grasse a ouvert une nouvelle information judiciaire pour aide à l’immigration clandestine.


Avec Agence