DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Kenya : un DJ pour la paix


Kenya

Kenya : un DJ pour la paix

Danser pour promouvoir la paix : c’est l’idée qu’a eue Ian Kafor, alias DJ Safi, avec l’organisation d’un concert à Naivasha, une petite ville à 100 km de Nairobi, la capitale du Kenya. Le souvenir des violences catastrophiques d’il y a dix ans est encore vif dans les mémoires et pour cette soirée électorale et les jours à venir, le jeune Kenyan voulait absolument que les gens aient du baume au coeur.

Il témoigne : “En 2008, tout ce dont je me souviens c’est qu’un de mes amis est mort, sa famille a été pillée, et elle a quitté Naivasha. Depuis, je ne les ai jamais revus”.

Les violences électorales de 2007-2008 – les pires enregistrées dans cette ex-colonie britannique depuis son indépendance en 1963 – qui avaient fait au moins 1.100 morts et plus de 600.000 déplacés. En décembre 2007, sur fond d’accusations de fraude, les partisans de l’opposant Raila Odinga – toujours en lice aujourd’hui – avaient contesté l‘élection du président sortant Mwai Kibaki. Emeutes, violences ethniques et pillages s‘étaient poursuivis jusqu’en février 2008.