DERNIERE MINUTE

Un ingénieur de Google licencié après un mémo "sexiste"

Vous lisez:

Un ingénieur de Google licencié après un mémo "sexiste"

Taille du texte Aa Aa

Un ingénieur de Google a soulevé une vive polémique en publiant des propos jugés sexistes dans une note interne. Il a finalement été renvoyé par le géant de l’internet. Dans son memo, James Damore justifiait par des causes biologiques la faible représentation des femmes dans le secteur technologique et dans les fonctions de direction.

“Quand le memo est sorti, tout d’abord Google n’a rien fait et quand ça a commencé a fuité sur les blogs et dans la presse spécialisée, finalement Google a été forcée d’envoyer une réponse. Ils disent essentiellement qu’ils ne partagent pas son point de vue, qu’ils ne sont pas d’accord et que Google défend la diversité”, explique Barbara Ortutay, rédactrice spécialisée chez AP dans les technologies.

Dans un courriel interne, le PDG du groupe, Sundar Pichai, défend toutefois le droit de ses employés à s’exprimer. Ces salariés sont à 69% des hommes, ils sont même 80% dans les emplois technologiques.

L’ingénieur licencié a par ailleurs reçu le soutien de média ultra-conservateur tel que le site américain Breitbart news. Il publie l’histoire en Une et accuse Google de censurer ses employés.

Cette affaire intervient alors que plusieurs scandales ont éclaté ces derniers mois dénonçant le harcèlement et la discrimination dans plusieurs entreprises de la Silicon Valley.