DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nagasaki commémore l'horreur nucléaire

Il y a 72 ans, une bombe au plutonium anéantit la ville et fait 70 000 morts

Vous lisez:

Nagasaki commémore l'horreur nucléaire

Taille du texte Aa Aa

Comme chaque année, une cloche résonne et Nagasaki se fige à l’heure exacte, à 11H02 locales, à laquelle une bombe atomique a rasé la ville il y a 72 ans.

La commémoration a été marqué par l’appel du maire de Nagasaki, Tomohisa Taue, exhortant le gouvernement japonais à signer un récent traité de l’ONU interdisant les armes atomiques.

Présent à la cérémonie, le Premier ministre n’a pas fait référence explicitement au document.

“Ici à Nagasaki, une ville qui continue à prier pour une paix pérenne, je réaffirme mon engagement à favoriser un monde pacifique sans arme atomique. Je pense à ceux qui ont perdu la vie. Je prie pour que leurs proches retrouvent la paix de l’esprit”, a dit Shinzo Abe.

Le 9 août 1945, les Etats-Unis largue une bombe au plutonium, baptisée “Fat Man”, trois jours après celle à l’uranium qui a anéanti Hiroshima.

70 000 personnes sont tuées à Nagasaki. 140 000 à Hiroshima. Pour les survivants irradiés, les “hibakusha”, débute une vie de souffrances physiques et psychologiques.