DERNIERE MINUTE

Le feu et la colère : Trump juge sa déclaration "pas assez dure"

Donald Trump a défendusa formule sur "le feu et la colère" promis à Pyongyang en cas de nouvelles menaces.

Vous lisez:

Le feu et la colère : Trump juge sa déclaration "pas assez dure"

Taille du texte Aa Aa

La guerre des mots se poursuit entre les Etats-Unis et la Corée du Nord. Donald Trump a défendu jeudi sa formule controversée de mise en garde à Pyongyang, à qui il a promis “le feu et la colère“ en cas de nouvelles menaces.

Franchement, je vois des gens qui doutent de cette déclaration… Est-ce qu’elle était trop dure ? Peut-être qu’elle n‘était pas assez dure“, a assuré le président américain depuis son golf de Bedminster, dans le New Jersey, où il passe des vacances.

Les habitants de notre pays rester tranquilles. Mais je vais vous dire : si la Corée du Nord fait quoi que ce soit, si ce n‘était qu’envisager une attaque contre quelqu’un que l’on aime, que l’on représente, nos alliés ou nous-même, alors ils peuvent être très très inquiets. Je vais vous dire pourquoi : car des choses vont leur arriver qu’ils n’auraient jamais cru possible. OK ?“, a poursuivi Donald Trump.

Interrogé sur d‘éventuelles frappes préventives visant la Corée du Nord pour contrer le développement de ses programmes nucléaire et balistique, le président américain s’est refusé à tout commentaire.

Il a aussi réaffirmé que la Chine, principal partenaire économique de Pyongyang, pouvait “faire beaucoup plus” pour mettre la pression sur le régime de Kim Jong-un.

Pyongyang a présenté jeudi son projet détaillé pour tirer une salve de quatre missiles au-dessus du Japon vers le territoire américain de Guam, dans le Pacifique. Cet avant-poste stratégique, qui abrite une importante base aérienne, est équipé – comme le Japon – d’un bouclier anti-missiles THAAD.