DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Mondiaux : talent, chance et persévérance


Monde

Mondiaux : talent, chance et persévérance

Londres a peut-être assisté à l‘éclosion d’une nouvelle star.
Karsten Warholm, Norvégien de 21 ans, sacré champion du monde du 400m haies. Beaucoup parlent de lui comme l’avenir de la discipline, mais en homme pressé, Warholm a décroché l’or en 48’‘35 devant Copello et Clement moins d’un mois après son titre européen chez les espoirs.

“Je suis vraiment heureux et le plus important à l’avenir, c’est de rester humble et de travailler dur. Aujourd’hui, j’ai senti que j’avais ma chance, j’ai essayé de la saisir et tout s’est bien passé”, analysait le Norvégien après sa course.

Sur le 400 mètres féminin, Phyllis Francis s’est imposée. Et la chance a joué un grand rôle… Car la course était largement dominée par la championne olympique, Shaunae Miller. Mais la Bahaméenne, se blesse à quelques dizaines de mètres de la ligne et Francis, Naser et Felix lui passent devant.

“Cela fait 3 ans que je suis professionnelle et me voilà avec une médaille individuelle. C’est juste un sentiment incroyable et je suis très fière”, a déclaré Francis.

Elle, a longtemps attendu son heure. Dans l’ombre notamment de Valérie Adams en congé maternité, Lijao Gong a décroché son premier titre international au lancer du poids. La Chinoise de 28 ans s’est imposée avec un jet à 19,94 mètres devant Anita Marton et Michelle Carter.