DERNIERE MINUTE

Le gouvernement a décidé d’intensifier ses frappes contre les rebelles. Depuis mercredi, dans la banlieue orientale de Damas contrôlée par l’opposition, des explosions attribuées au régime ont fait au moins trois morts parmi les civils. Pourtant, cette zone de la Ghouta, comme d’autres dans la région, est protégée par un cessez-le-feu

Plus de No Comment