DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Adieux à la piste douloureux pour Bolt et Farah


Monde

Adieux à la piste douloureux pour Bolt et Farah

C’est l’image la plus dramatique de ces Mondiaux de Londres. Pour sa dernière course, la légende du sprint, le Jamaïcain Usain Bolt, s’est effondré, foudroyé par une crampe à la cuisse, dans la dernière ligne droite de la finale du 4×100 mètres.

Les Britanniques ont décroché le titre mondial (en 37 sec 47) devant les Américains et les Japonais.

Yohan Blake a imputé la blessure de son co-équipier au fait qu’il faisait “froid à l’intérieur du stade”, et que l’attente a été trop longue. “La légende était à terre, notre champion n’aurait pas dû terminer comme ça” a-t-il déploré.

L’Américain Justin Gatlin estime aussi que l’attente dans le stade a été trop longue. “Je comprends que c’est un show pour la télé, c’est la magie de la télé, mais je pense qu’on aurait dû enlever nos affaires un peu plus tard, et je pense que c‘était la cause de la crampe”, a t-il réagi.

L’adieu à la piste a aussi été dramatique pour Mo Farah. Le Britannique ultra-favori du 5000 mètres a connu sa première défaite en grands Championnats depuis 2011. Il a été battu par l’Ethiopien Muktar Edris

“Aujourd’hui c‘était lui le meilleur. Je n’ai rien pu faire. J’ai fait de mon mieux. Les Ethiopiens ont fait une course d‘équipe pour me battre, ça a marché”, a expliqué le champion.

A 34 ans, le roi du demi-fond, d’origine somalienne, participait à son dernier championnat sur piste avant de se consacrer entièrement aux courses sur route.