DERNIERE MINUTE

Affaire russe: le procureur Mueller veut interroger un ex-haut responsable de la Maison Blanche

Vous lisez:

Affaire russe: le procureur Mueller veut interroger un ex-haut responsable de la Maison Blanche

Taille du texte Aa Aa

Le procureur spécial Robert Mueller cherche à interroger l’ancien secrétaire général de la Maison Blanche, Reince Priebus, dans le cadre de son enquête portant notamment sur une possible collusion entre l’entourage de Donald Trump et la Russie pendant la campagne de 2016 aux Etats-Unis, révèle le New York Times dimanche.

Pour déterminer s’il y a eu une volonté d’entrave à la justice de la part du président, Robert Mueller souhaite entendre plusieurs membres ou anciens membres de l’administration de Donald Trump à propos du limogeage abrupt de l’ancien directeur du FBI James Comey, selon le journal.

Fin juillet, toujours dans le cadre de l’affaire russe qui empoisonne le début de mandat du milliardaire, le FBI a procédé à une perquisition dans une résidence de l’ancien directeur de campagne du président, Paul Manafort.

Des membres de l‘équipe de Robert Mueller ont également demandé à la Maison Blanche de leur fournir des documents concernant Michael Flynn, ancien conseiller à la sécurité nationale renvoyé peu de temps après sa nomination en raison de ses contacts non-déclarés avec des responsables russes pendant la campagne.

Selon plusieurs médias américains, M. Mueller a récemment constitué un grand jury, ce qui pourrait déboucher sur des poursuites pénales.

Cacique du parti républicain, installé du poste clé de secrétaire général de la Maison Blanche dès l’investiture de Donald Trump, Reince Priebus a été remplacé par le général John Kelly le 28 juillet dans le cadre d’une réorganisation de l’exécutif américain.

Le New York Times rapporte que James Comey et Reince Priebus se sont rencontrés en février, et que le directeur du FBI a alors rappelé au secrétaire général de la Maison Blanche que les échanges entre le FBI et les responsables de la Maison Blanche étaient interdits, pour éviter toute intervention politique.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2017 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2017 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.