DERNIERE MINUTE

Etats-Unis: Ivanka Trump dénonce le "suprématie blanche et les néo-nazis"

Vous lisez:

Etats-Unis: Ivanka Trump dénonce le "suprématie blanche et les néo-nazis"

Taille du texte Aa Aa

Ivanka Trump, fille et conseillère du président américain Donald Trump, a dénoncé dimanche “le racisme, la suprématie blanche et les néo-nazis”, alors que son père est critiqué pour sa réaction aux violences qui ont endeuillé un rassemblement de l’extrême droite la veille à Charlottesville (est).

“Il n’y a pas de place dans la société pour le racisme, la suprématie blanche et les néo-nazis. Nous devons tous nous réunir comme des Américains, et être un pays UNI”, a écrit Ivanka Trump dans une série de tweets dimanche matin.

Cette prise de position la démarque de Donald Trump, qui a renvoyé manifestants d’extrême droite et contre-manifestants antiracistes dos à dos samedi en dénonçant la “violence venant de diverses parties”.

Le président est vivement critiqué pour ces commentaires, y compris chez les Républicains. Le sénateur de Floride, Marco Rubio, a notamment demandé à “entendre le président décrire les événements de Charlottesville pour ce qu’ils sont, une attaque terroriste menée par des suprémacistes blancs”.

Une femme de 32 ans a été tuée samedi à Charlottesville, en Virginie, lorsqu’une voiture a foncé sur la foule des contre-manifestants venus s’opposer à un rassemblement d’extrême droite.

Un homme de 20 ans, originaire de l’Ohio, a été arrêté.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2017 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2017 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.