DERNIERE MINUTE

Ligue 1: Monaco et Falcao écoeurent Dijon, Mbappé reste sur le banc

Vous lisez:

Ligue 1: Monaco et Falcao écoeurent Dijon, Mbappé reste sur le banc

Taille du texte Aa Aa

Monaco, avec notamment un triplé de Falcao mais sans Kylian Mbappé, s’est facilement imposé dimanche à Dijon (4-1), lors de la 2e journée de Ligue 1, remportant son second succès de rang après celui obtenu contre Toulouse (3-2), le 4 août.

Avec six points, les Monégasques, invaincus en L1 depuis le 18 décembre 2016 (22 rencontres, 2 nuls) et qui ont égalé pour l’occasion le record de victoires consécutives en championnat détenu par Bordeaux depuis 2009 (14), se projettent déjà dans le haut du tableau, avec les favoris.

Et ce malgré les incertitudes qui pèsent sur les contours de leur effectif.

Si Thomas Lemar et Fabinho, dont les transferts sont évoqués d’ici la fin du mercato, étaient bien sur le terrain au coup d’envoi, Mbappé, convoité par le Paris SG, était remplaçant et n’est pas entré en jeu. Est-ce une sanction à ses supposées velléités de départ?

“C’est une décision du club”, a simplement confié l’entraîneur Leonardo Jardim.

“Par la suite, la rencontre s’est déroulée de manière facile et j’ai donné l’opportunité à d’autres joueurs afin de faciliter la construction de notre effectif”, a-t-il même précisé.

Car Monaco, qui n’a franchement pas forcé son talent mais très efficace sur phases arrêtées, n’a pas traîné en menant 3-0 après 37 minutes de jeu avec notamment deux buts de Falcao.

Le Tigre a ouvert la marque d’entrée en reprenant un corner joué de la droite par Lemar et dévié dans un premier temps par le Polonais Kamil Glik (3).

- Retourné de Jemerson –

Le Brésilien Jemerson a porté le score à 2-0 grâce un retourné à la réception d’un autre corner, joué par Moutinho de la gauche cette fois, symbolisant aussi le manque d’attention et de détermination des Dijonnais (25).

Ces derniers concédaient un troisième but sur un tir enveloppé du droit de Falcao après un service d’Adama Diakhaby dont c‘était la première apparition avec l‘équipe monégasque (37).

Le Colombien était même proche d’en ajouter un quatrième, sa reprise de la tête sur un coup franc joué de la gauche par Lemar heurtant le poteau (45) mais une situation de hors-jeu était signalée.

Il portait néanmoins le score à 4-1 après la mi-temps en reprenant de la tête, encore, un corner joué de la gauche par Lemar (51) juste après une parade de Baptiste Reynet sur une tête de Glik, encore et toujours sur corner (49).

Falcao, remplacé à la 78e minute par Guido Carillo, en est déjà à quatre buts en Ligue 1.

“C’est mon deuxième triplé avec Monaco. C’est magnifique de marquer de la tête, des deux pieds”, s’est-il réjouit.

“Notre match n’a pas été plus sérieux que face à Toulouse mais nous nous sommes mieux trouvés sur le terrain. Nous étions plus en rythme. C’est normal pour toutes les équipes à cette époque de la saison. Plus le championnat va avancer et mieux nous nous sentirons. Nous avons recruté de très bons joueurs et nous avons beaucoup travaillé durant la pré-saison”, a poursuivi le capitaine monégasque.

Peu avant la pause, le but de Wesley Saïd, qui glissait le ballon entre les jambes de Danijel Subasic après un ballon en profondeur, n’a rien changé (45). Pas plus que les occasions de Naïm Sliti et Frédéric Sammaritano, et les parades de Subasic (90+3).

Dijon, dernier avec aucun point, sept buts encaissés et une différence de -6, peut, quant à lui, déjà s’inquiéter et changer d’attitude.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2017 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2017 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.