DERNIERE MINUTE

Au moins 600 disparus après les inondations

Affleurent à présent les craintes de choléra, diarrhée typhoïde...

Vous lisez:

Au moins 600 disparus après les inondations

Taille du texte Aa Aa

La Sierra Leone lance un appel à l’aide internationale après les inondations et glissements de terrain qui ont provoqué la mort de plus de 300 personnes dans la capitale Freetown. Il y aurait au moins 600 disparus. Israël, le Royaume-Uni et l’Union européenne ont déjà promis de subvenir aux besoins criants.
“Notre équipe de sauveteurs éprouve des difficultés, raconte un membre de l‘équipe, Josephus Konteh. Nos voitures et nos ambulances ne suffisent pas pour venir en aide.”

Les capacités de la morgue sont dépassées. L‘établissement avance même le chiffre de 400 morts.
Le président Ernest Bai Koroma s’est rendu sur les lieux pour saluer les équipes de secours.
“J’ai vu les collines, le sommet de la montagne descendre comme un feu. C‘était comme un éclair, une tempête, un ouragan. Une bonne partie des maisons ont été recouvertes” témoigne Abdul Bangura, ministre sierra-léonais de la santé.

Les bidonvilles accrochés aux collines ou sur le littoral ont été balayés par des coulées de boue, débordant les systèmes d‘égoûts.
Un plan d’urgence a été mis en place pour éviter toute épidémie potentielle de choléra, diarrhée ou typhoïde.