DERNIERE MINUTE

Un hôtel aux seuls clients juifs "Prenez une douche avant la piscine"

Vous lisez:

Un hôtel aux seuls clients juifs "Prenez une douche avant la piscine"

Taille du texte Aa Aa

Comment ne pas parler d’antisémitisme, même s’il y a aussi de la bêtise dans cette affaire ? L’initiative d’une directrice d’hôtel, installée dans le village suisse d’Arosa, a provoqué l’indignation et la colère des autorités d’Israël et du Centre Simon Wiesenthal. Et pour cause !

Voici l’affiche écrite en anglais qu’elle a collé sur une porte de l‘établissement : “A nos clients juifs, femmes, hommes et enfants. Vous êtes priés de prendre une douche avant d’aller dans la piscine, également après. Si vous ne respectez pas les règles, je serai forcée de vous interdire l’accès à la piscine”. Et d’ajouter “Nous vous remercions de votre compréhension”.


Des excuses officielles de la Suisse

Des clients concernés ont évidemment pris des photographies, et elles ont été diffusées sur les différents médias sociaux. Les réactions ne se sont pas fait attendre : Tzipi Hotovely, ministre israélienne déléguée aux Affaires étrangères, a qualifié la mesure “d’acte antisémite de la pire espèce” et a réclamé des excuses officielles de la Suisse. Le département fédéral des Affaires étrangères a rapidement affirmé à l’ambassadeur d’Israël en Suisse que la Confédération helvétique condamnait “le racisme, l’antisémitisme et toute discrimination”.

L’hôtel Aparthaus Paradies à Arosa, dans le canton des Grisons, était pourtant prisé depuis longtemps par des Juifs du monde entier. Ils viennent d’Israël pour y séjourner mais aussi principalement des Etats-Unis et du Royaume-Uni. Sa directrice, qui s’est empressée de retirer son affiche, dément tout antisémitisme de sa part et plaide la naïveté totale. On pourrait parler aussi d’inconscience…


Sa réputation est faite

Selon des journaux israéliens, des clients de l‘établissement s‘étaient plaints de deux jeunes filles juives, affirmant qu’elles ne se douchaient pas avant d’entrer dans la piscine. “Etant donné qu’on m’a demandé de faire quelque chose, a expliqué la dirigeante, j’ai écrit un peu naïvement cette affiche”. “J’aurais mieux fait d’adresser ma demande à tous les clients de l’hôtel”, a-t-elle ajouté. Oui, c‘était le meilleur moyen de garder sa réputation.


Le Centre Wiesenthal a réclamé la fermeture de l’Aparthaus Paradies et des sanctions à l’encontre de sa direction. Il recommande par ailleurs à la communauté juive dans le monde de ne plus fréquenter l’hôtel dorénavant.