DERNIERE MINUTE

Au Rwanda, Paul Kagame prête serment

Après sa victoire le 4 août, le président rwandais rempile pour un troisième mandat

Vous lisez:

Au Rwanda, Paul Kagame prête serment

Taille du texte Aa Aa

C’est dans un stade de Kigali rempli de sympathisants que Paul Kagame est venu inaugurer son troisième mandat de sept ans à la tête du Rwanda. Après avoir salué le président kényan Uhuru Kenyatta, dont la réélection a été elle aussi entachée de soupçons, Paul Kagame a prêté serment et suivi un long cérémonial, recevant notamment les symboles de l’Etat.

A 59 ans, celui qui dirige le Rwanda d’une main de fer depuis 23 ans se veut fort du soutien de près de 99% des électeurs, le score obtenu à la présidentielle du 4 août. L’homme a mis fin au génocide et redressé l‘économie du pays mais n’en est pas moins critiqué pour son manque d’ouverture démocratique. Durant la campagne dominée par son parti, ses adversaire ont eu le plus grand mal à faire entendre leur voix. Les Etats-Unis et l’Union européenne ont regretté le manque de transparence et les irrégularités.