DERNIERE MINUTE

Vuelta : l'année de Froome ?

Vous lisez:

Vuelta : l'année de Froome ?

Taille du texte Aa Aa

La 72e édition de la Vuelta débute ce samedi, avec une question : Christopher Froome va-t-il enfin s’imposer ? Lui qui terminé 2e du Tour d’Espagne à trois reprises et qui a remporté son 4e Tour de France il y a quelques semaines.

« Le parcours est beaucoup plus montagneux que le Tour de France. Les conditions sont plus difficiles. En Espagne, en plein mois d’août, les températures dépassent souvent les 40°. C’est brutal, vraiment brutal. Et donc, remporter une course comme celle-ci, c’est un immense défi », estime-t-il.

Un défi d’autant plus grand que le plateau est extrêmement relevé cette année. Le danger peut venir de partout pour le Britannique.

« Je pense que mes principaux adversaires seront des coureurs comme… Romain Bardet qui l’a été sur le Tour de France cette année, Fabio Aru qui était également en grande forme sur le Tour.
Il y a aussi des coureurs qui n’ont pas fait le Tour cette année pour se concentrer sur la préparation de cette Vuelta », analyse Froome.

Des coureurs comme Vincenzo Nibali, vainqueur de la Vuelta en 2010. Bob Jungels ou encore Adam Yates. Et à coup sûr, il faudra compter sur Alberto Contador. L’Espagnol, triple vainqueur de l’épreuve, dispute la dernière course de sa carrière. Première étape, ce samedi donc avec un contre-la-montre par équipe de 13,7 km, en France, dans les rues de Nîmes.