DERNIERE MINUTE

La vie sur les Ramblas, deux jours après

Vous lisez:

La vie sur les Ramblas, deux jours après

Taille du texte Aa Aa

Sur les Ramblas, ils étaient encore nombreux deux jours après l’attaque terroriste à venir rendre un hommage aux victimes…

“Nous sommes tous Barcelone” scandent des passants qui se sont arrêtés quelques minutes devant le mémorial improvisé à l’endroit ou la camionnette a arrêté sa course folle vendredi après-midi.

“Depuis ce jour, oui, on peut dire qu’il y a un avant et un après dans ma vie. Parce que tu n’imaginerais jamais que cela puisse t’arriver à toi. Et tout d’un coup, tu te retrouves au milieu de tout ça. Je vais essayer de le vivre le mieux possible, parce que j’ai plein d’images qui me tournent dans la tête”, raconte un jeune chef originaire de Valladolid, témoin direct de l’attentat.

“Nous devons faire en sorte que nos rues restent vivantes, rendre à la ville la normalité qu’elle mérite. C’est une ville internationale, qui doit continuer à l‘être”, estime Jordi, un fonctionnaire.

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Sigmar Gabriel, s’est rendu samedi sur le lieu de l’attaque terroriste. Trois Allemands ont perdu la vie sur les Ramblas.

“Maintenant, il s’agit d’aider les proches des victimes et en même temps aussi de contribuer à développer la coopération en Europe, comme cela s’est passé ces derniers mois. Mais malheureusement, il n’y a pas de sécurité absolue face à ces lâches assassins”, a déclaré le chef de la diplomatie allemande.

La saison touristique bat son plein sur le littoral catalan.

La plupart des habitants de Barcelone disent vouloir reprendre une vie normale. C’est ce que l’on constate dans le centre-ville, malgré un renforcement bien visible du dispositif policier.